Les communiqués n'engagent que leurs auteurs

Aider les peuples tunisien et égyptien, c'est leur restituer les richesses qui leur ont été volées !

publié le 18 février 2011

Comité de Soutien à la Révolution Tunisienne et Arabe CAEN (C.S.R.T.A.-14)

- Communiqué de presse n°2 -

Caen, le 18 février 2011.

Aider les peuples tunisien et égyptien,

c'est leur restituer les richesses qui leur ont été volées !

L'afflux de travailleurs-migrants tunisiens vers l'Europe déclenche des réactions hostiles de la part des Etats qui hier encore soutenaient la dictature de Ben Ali.

En Italie, le gouvernement propose d'envoyer sa police sur les côtes tunisiennes pour empêcher ces travailleurs tunisiens de traverser la Méditerranée. A croire que ce gouvernement italien est conseillé par Mme Alliot-Marie ! En France, des ministres assurent qu'il est hors de question d'accueillir des tunisiens "clandestins". Marine Le Pen en rajoute, exprimant ses "craintes" que la Révolution tunisienne n'entraîne un afflux d'immigrés vers l'Europe. Pour tous ces nostalgiques, qu'il était bon le temps où le dictateur-geôlier Ben Ali enfermait son peuple dans une véritable prison !

Nous exigeons au contraire la libre circulation des personnes.

La misère, mais peut-être aussi les arrières pensés de supporteurs de l'ancien Régime tunisien, poussent des tunisiens à chercher un coin de la planète où vivre mieux. Qu'en conclure sinon qu'il faut tout faire pour aider la Tunisie à sortir de la situation désastreuse où l'a conduit la dictature, soutenue jusqu'au dernier jour par les gouvernements occidentaux ?

Ce n'est hélas pas la voie qu'a choisie l'Union européenne qui, lundi, a annoncé le versement dérisoire d'une aide de 17 millions d'euros. Une véritable aumône, donc une véritable insulte au peuple tunisien, alors que les coffres-forts des banques européennes sont pleins des milliards volés par les familles Ben Ali et Moubarak !

Nous exigeons la restitution au peuple tunisien et au peuple égyptien de ces richesses pillées par les ex-dictateurs !

Nous exigeons l'annulation des dettes publiques accumulées pendant des décennies de dictature au plus grand profit de ces prêteurs-rapaces que sont les banques d'Europe occidentale et autres financiers !

Les peuples tunisiens et égyptiens n'ont que faire des "aides" misérables de l'Union européenne. Ils méritent mieux.

Et c'est avec détermination que nous les soutenons lorsqu'à juste titre ils réclament aux receleurs la restitution des richesses qui leur ont été volées.

Contact C.S.R.T.A.-14 : collectif.tunisie14@yahoo.fr

Prochaine réunion : mardi 22 février 2011 à 18h30 à la Maison de Quartier du Calvaire Saint Pierre (TRAM)

Retour aux communiqués

Résistances Caen 2003-2017 - contact