Les communiqués n'engagent que leurs auteurs

Nous ne céderons pas ! pour nous c'est non, définitivement non, aux projets sécuritaires

publié le 13 janvier 2016

Ceux qui, au nom de Daech, ont fait subir à Paris et à Saint-Denis un moment d'inhumanité absolue ne nous feront pas céder. Nous ne sommes pas naïfs : nous savons que ces actes de terrorisme appellent des réponses à la mesure du danger qu'ils représentent. Mais c'est en continuant à vivre librement et fraternellement que notre réponse sera à la hauteur.

Rien doit pas nous empêcher un débat public sur les réponses que notre société doit apporter à ces actes et à celles déjà mises en œuvre. C'est la démocratie qui est mise à mal quand le Parlement est appelé à délibérer d'un jour à l'autre, sous la pression de l'émotion et de la démagogie de responsables politiques qui cultivent la peur.

Nous appelons les femmes et les hommes de ce pays à rester solidaires et à lutter contre toute forme de racisme. Nous appelons aussi à la défense des libertés, nous ferons prévaloir en toutes circonstances notre liberté d'information, d'expression, de manifestation et de réunion.

Nos organisations ont mis en place un collectif « Vigilance citoyenne sur l'état d'urgence » pour permettre de débattre des projets sécuritaires (modification de la constitution mais aussi loi sur le renforcement de la lutte contre le terrorisme et la criminalité, …) et d'exercer une vigilance permanente afin que nos droits et libertés soient préservés et que nul ne soit victime de discriminations.

LDH Caen et Hérouville, ASTI, ATTAC14, Planning Familial, ARCAL, CIMADE, Libre Pensée 14,Union syndicale Solidaires, FSU

Retour aux communiqués

Résistances Caen 2003-2017 - contact