Les communiqués n'engagent que leurs auteurs

Ensemble ! 14-61 La parole au peuple !

publié le 11 mai 2016

« Le 49-3 est une brutalité, le 49-3 est un déni de démocratie » (F. Hollande, 9 février 2006)

La parole au peuple !


L'utilisation du 49-3 permet de faire passer une loi refusée par une majorité de députés.
Ce coup de force de l'exécutif se situe bien dans la logique de cette Constitution : nous sommes dans un régime de démocratie contrôlée où le Président a des moyens juridiques et coercitifs sur les élu-e-s (ses obligé-e-s!) pour imposer ses choix.
Face à la « désobéissance » parlementaire, on voit bien les rappels à l'ordre, les menaces, « l'autorité » du Premier ministre.
User du 49-3 sur un tel texte aussi est un signe de faiblesse qui accentue la crise politique. C'est l'aveu que le fonctionnement bien peu démocratique du système institutionnel remplace le débat public démocratique : le gouvernement « engage sa responsabilité » parce qu'il a perdu la bataille de l'opinion, il sait qu'il est minoritaire dans le pays.
Montrons où est la majorité, en participant aux grèves et manifestations, aux actions et aux Nuits Debout. Dans tous ces lieux, dans toutes ces initiatives, se manifeste une démocratie en actes qui fait montre de sa vitalité, face à un système représentatif écrasé par l'exécutif.
La pétition en ligne «Soutenez la motion de censure pour que le texte sur la loi travail soit rejeté » a atteint en une journée plus de 200 000 signatures, preuve que la mobilisation ne faiblit pas. Pourquoi ne pas l'amplifier en organisant des consultations citoyennes qui réinvestiraient tous les espaces publics, au plus près de toutes et tous (devant les pôles emplois, dans les quartiers populaires, dans les gares, aux portes des usines…) ?
Pour Ensemble, il faut rendre visible cette majorité et lui donner les moyens de s'exprimer. La journée du 12 mai prend une autre dimension, Alors participons massivement aux manifestations le jeudi 12 mai 2016
A Caen 10h30 place Saint Pierre, à Vire à 17h30 porte Horloge.


Caen le 11 mai 2016

Retour aux communiqués

Résistances Caen 2003-2017 - contact