Les communiqués n'engagent que leurs auteurs

Manifestation de soutien à la liberté d'expression - 21 mars 2016 à 18h00 - Place de la République.

publié le 21 mars 2016

Le réseau "Printemps ligueur" de défense des droits fondamentaux apporte son soutien aux jeunes gens et à leurs organisations représentatives qui, à CAEN, appellent à un rassemblement, ce lundi 21 mars 2016 à 18h00 sur la Place de la République, pour dénoncer en particulier les violences policières du vendredi 18 mars contre les lycéens manifestants pacifiquement, ainsi que les autres faits répressifs récents observables localement.

Il saisit l'occasion pour, de manière générale, mettre en garde le Pouvoir politique actuel quant à la persistance de l'utilisation manipulatrice de l'état d'urgence à des fins de politique interne visant à museler les oppositions syndicales et politiques.

Ce fait inique, observable internationalement, fait inéluctablement glisser l'actuel Pouvoir sur la pente qui, dans le contexte de contestation induit par sa politique, mène inéluctablement à l'explosion immaîtrisable des colères populaires, et au risque en retour de la justification inadmissible des violences politiques étatiques.

La porte des violations substantielles des droits de l'Homme est en train de s'ouvrir en France, du fait de l'actuel Pouvoir. Celle-ci doit être résolument refermée.

Or, pour commencer d'inverser cette orientation mortifère, l'état d'urgence doit maintenant cesser.

Aussi, le réseau "Printemps ligueur" appelle-t-il l'actuel Pouvoir à faire cesser au plus tôt l'état d'urgence, et à donner aux hauts fonctionnaires locaux qui le représentent ici et ailleurs, des ordres allant dans le sens de la retenue et du respect du droit à l'expression politique et syndicale de la population.

Le réseau "Printemps ligueur" appelle, en outre, les citoyens, dont ceux qui oeuvrent en réseaux et en lien avec les juristes nationaux et internationaux, à exercer par tous les moyens que notre société technologique peut offrir, leur vigilante observation quant à l'évolution de la situation répressive sur les terrains sociale, syndicale et politique.

Retour aux communiqués

Résistances Caen 2003-2017 - contact