Recherche une date

Archives

4758 dates référencées depuis le samedi 12 octobre 2002

Vendredi 07 octobre 2005
Forum social sur l'eau à l'IUT de Cherbourg
Après-midi : Installation des stands des associations invitées
20H00: Ouverture du forum par Bertrand Riandière La Roche, président d’Attac Nord Cotentin, en présence des différents partenaires.
20H45 : Conférence : Le rôle des multinationales dans la gestion de l'eau en France ( pénurie, pollution, corruption) par Marc Laimé , journaliste et sociologue, spécialiste de la gestion de l'eau.

Jeudi 06 octobre 2005
RéSISTANCES PASSE A L'OUEST - 19 rue Caponière Caen
de 18h00 à 20h00 le lieux est ouvert pour vous accueillir en toute simplicité

Jeudi 06 octobre 2005
Dans le cadre du Prix Bayeux des Correspondants de Guerre (du 03 au 08 octobre 2005) le 06 octobre Pavillon Prix Bayeux-Calvados – 21h
Place Gauquelin-Despallières - entrée libre et gratuite
Soirée débats/projections : Israël-Palestine, quels chemins vers la Paix ?

Avec la participation de Christophe Ayad grand reporter à Libération, Jacques-Marie Bourget rédacteur en chef à Paris-Match, Daniel Bensimon éditorialiste du journal Haaretz, Sylvain Cypel rédacteur en chef et ancien correspondant du Monde à Jérusalem, Charles Enderlin correspondant permanent de France 2 en Israël, Jean-Paul Mari grand reporter au Nouvel Observateur...

Mercredi 05 octobre 2005
Rassemblement à partir de 13h30 devant l'ancien tribunal de Caen (Place Fontette) à l'appel d'AC!14 pour soutenir les chômeurs recalculés.

Mercredi 05 octobre 2005
RéSISTANCES PASSE A L'OUEST - 19 rue Caponière Caen
de 15h00 à 18h00 le lieux est ouvert pour vous accueillir en toute simplicité
à partir de 18h00 André Guéret de l'ACCAAN et des intermittents
débat autour de la précarité dans la culture
suivi d'une projection de documentaires :
Traplines in Vancouver (de Benois Raoux) est un fim sur des SDF qui survivent en ramassant et "revendant",les boîtes de coca et bières...
suivi des Collines d'Akamatsu



Mardi 04 octobre 2005
Journée d'action interprofessionnelle pour la défense de l'emploi, du pouvoir d'achat et des droits des salariés. Manif 10h30 place Saint-Pierre.

Mardi 04 octobre 2005
RéSISTANCES PASSE A L'OUEST - 19 rue Caponière Caen
à partir de 18h00 Inauguration et apéritif
Les soliloques du pauvre, par José Escamez - théâtre
(entrée solidaire)

Lundi 03 octobre 2005
ATTENTION DU 03 AU 15 OCTOBRE RéSISTANCES PASSE A L'OUEST
La galerie A l'Ouest invite RéSISTANCES à sortir de la clandestinité et lui offre une carte blanche.

"Citoyens, citoyennes, élus, vieux, jeunes...tous concernés :
LA PRECARITE
vous vivez la précarité ?
vous avez peur de la vivre un jour ?
Vous ne savez pas ce que c'est et ça vous intéresse quand même..."
Alors RESISTANCES vous invite à échanger sur ce thème dans le but d'élaborer une exposition interactive : apportez vos photos, poèmes, coups de gueule, textes, chansons, peintures...toute forme d'expression en rapport avec la précarité, tout ce que la précarité implique pour chacun d'entre vous.

Lundi 03 octobre 2005
RéSISTANCES PASSE A L'OUEST - 19 rue Caponière Caen
Réunion publique à partir de 20h00 à la galerie A l'Ouest

Dimanche 02 octobre 2005
3e Rencontres du Développement Durable
Louvigny à partir de 14 h:
Le développement durable fait son intéressant
Spectacles, Animations, Stands, Expositions...

Samedi 01 octobre 2005
3e Rencontres du Développement Durable
Café des Images - Hérouville
19 h 15 projection/débat : quel habitat pour demain ?
20 h buffet bio 22 h concert

Mercredi 28 septembre 2005
Réunion du collectif pour le non à la constitution européenne à 18h salle polyvalente de la Grande Delle à Hérouville

Mardi 27 septembre 2005
En partenariat avec le Café des Images, la Ligue des Droits de l'Homme, la bibliothèque d'Hérouville et la librairie Le Brouillon de Culture, une soirée Hiroshima/Nagasaki avec 3 films :
17h00 : L'oiseau Bonheur
18h00 : Hiroshima mon amour
20h30 : Le Tombeau des Luciole
dernière projection suivie d'un débat avec Marylène Carre, Cyndie Oller-Perret et Jacques Véron-Bocquel, nos trois ambassadeurs de paix.

Lundi 26 septembre 2005
Réunion de Résistances quelque part vers 20h00

Samedi 24 septembre 2005
Rassemblement des femmes en noir de 15h à 16h devant l'ancienne CCI
Samedi 24 septembre 2005
Café citoyen à 15h sur le thème "Pouvons-nous avoir un meilleur personnel politique sans être de meilleurs citoyens ?" au Bar Le Drakkar - à l'étage.
87, Rue de l'Oratoire
Jeudi 22 septembre 2005
Rassemblement des travailleurs sociaux à la préfecture à 11h contre une mise en oeuvre du plan de cohésion sociale de Borloo
Lundi 19 septembre 2005
Réunion de Résistances quelque part
Samedi 17 septembre 2005
Dans le cadre de la journée internationale pour la paix, le Mouvement de la Paix du Calvados est présent sur la place du théâtre de Caen de 14 heures à 17 heures.
Stands et prises de parole insérées dans un programme de démonstrations
de Rock acrobatique, de salsa, de country, ...
Samedi 17 septembre 2005
Réunion de Résistances à 20h00 quelque part
Jeudi 15 septembre 2005
Meeting de la CGT à 18h à la Fonderie d'Hérouville
Lundi 12 septembre 2005
Réunion du comité des services publics à 18h30 au CITIM pour préparer la réunion nationale d'Angoulême
Lundi 12 septembre 2005
Réunion de Résistances à 20h00 quelque part
Samedi 10 septembre 2005
Le bus pour la fête de l'Huma part à 6h de la place de Fleury ; passe à 6h05 à la Grâce de Dieu, 6h10 devant la "tour Darty"(La Guérinière), 6h15 à la Demi-lune , 7h10 place F.Mitterand ,à Lisieux et arrive à 10h ; prix : 15 euros (aller-retour ) + la vignette ( 15 euros ). Renseignement au siège du PCF 14.
Jeudi 08 septembre 2005
Fête des 100 jours de Villepin
Mercredi 07 septembre 2005
Réunion du comité du non à 18h00 salle polyvalente de la grande delle
Mardi 06 septembre 2005
Assemblée générale de l'éducation nationale à 17h30 à la maison des syndicats
Mardi 06 septembre 2005
Réunion de l'observatoire local des médias à 20h30 au CITIM
Lundi 05 septembre 2005
Réunion du collectif anti-pub caennais à 18h, sous sol du bâtiment Lettres
Lundi 05 septembre 2005
Réunion de Résistances à 20h à l'endroit habituel
Dimanche 04 septembre 2005
Festival Granit 2005
10h - Athis de l'Orne : départ de la marche

Forum de Flers
11h - 18h : Exposants énergies renouvelables et habitat sain
Stands des associations

12h - Arrivée marche d'Athis
Repas


14h-15h30
Ateliers/débats :
EPR et lignes à Très Haute Tension (F. Dufour, Conf.Paysanne - D. Anger)
Économies d'énergie et efficacité énergétique (M. Frémont)

15h30-17h
Conférence :
Déchets nucléaires : dernières étapes avant le vote de 2006 (Monique Sené, docteur en physique nucléaire)

18h : clôture du Granit 2005
Samedi 03 septembre 2005
Festival Granit 2005
14h-18h : Exposants énergies renouvelables et habitat sain
Stands des associations

14h - Ouverture du Granit 2005
Comment les élus se sont fait avoir en Meuse et Haute Marne (C. Kaiser, élu)

14h30-16h30
Conférence :
Les déchets nucléaires dans le granit du bocage? (Jacques Muller, géologue)

17h-18h30
Ateliers/débats :
1-Les Elus et projets énergies renouvelables ou économies d'énergie. Les Elus face au projet d'enfouissement
2-Transports de déchets et autres matières radioactives (Greenpeace)

19h : Témoignages des luttes passées et en cours (Coordination nationale des Collectifs)

à 21h au Forum : CONCERTS ACHILLE et les STOP BURE BROTHERS, POSITIVE RADICAL SOUND
entrée : 7 €
Lundi 29 août 2005
Réunion ouverte de Résistances à 19h30 au local des intermittents à Hérouville pour préparer la fin des 100 jours de Villepin
Dimanche 28 août 2005
Coordination nationale lycéenne à Toulouse au 12 rue Ferdinand Lassalle.
Samedi 27 août 2005
9ème anniversaire de l’évacuation de St Bernard. La Coordination Nationale des Sans-Papiers appelle à une manifestation nationale à Paris à 14h de République à l’église Saint-Bernard
Lundi 25 juillet 2005
Agapes estival de Résistances vers 20h00...quelque part
Jeudi 21 juillet 2005
Résistances aux rencontres artistiques de Varembert plus d'informations sur
http://varembert.chez.tiscali.fr/pages/JP%20Dupuy.htm
Mercredi 20 juillet 2005
Résistances aux rencontres artistiques de Varembert plus d'informations sur
http://varembert.chez.tiscali.fr/pages/JP%20Dupuy.htm
Mardi 19 juillet 2005
Résistances aux rencontres artistiques de Varembert plus d'informations sur
http://varembert.chez.tiscali.fr/pages/JP%20Dupuy.htm
Lundi 18 juillet 2005
Réunion sous le soleil de Résistances à 19h30
Jeudi 14 juillet 2005
Prise de la Bastille caennaise...comme chaque année...
Lundi 11 juillet 2005
Action anti-ofup à l'université
Lundi 11 juillet 2005
Réunion estivale de Résistances à 19h30
Dimanche 10 juillet 2005
20ème anniversaire de l'affaire du Rainbow Warrior
Mardi 05 juillet 2005
Rassemblement à midi devant la préfecture à l'appel de la CGT
Lundi 04 juillet 2005
Réunion de Résistances à 19h30 même pendant les vacances
Lundi 04 juillet 2005
Réunion de l'observatoire local des médias à 20h30 au CITIM
Dimanche 03 juillet 2005
Dans le cadre du festival "Façon de voir" à Colombelles
De 10h30 à 12 heures Lieux de travail, lieux de conflits

De la fin des années 1960 au début des années 1970, le cinéaste documentaire accompagne les luttes dans les usines. Le cinéma documentaire, désormais facilité par des techniques plus légères, plonge dans un monde en ébullition et essaie de contribuer à changer les regards sur le monde. Le documentaire devient même un élément des luttes ouvrières, pour s’approprier l’avenir face à l’aliénation du travail à la chaîne.
A partir des années 1980/1990, le monde du travail est atomisé ; on lutte pour garder son emploi, contre la précarité. Aujourd’hui, le cinéma renvoie la parole du doute, aide à comprendre et à penser l’action : trouver sa place dans un monde désormais incertain.

☻Les sucriers de Colleville d’Ariane Doublet France 2003, couleur, 90’
Fermera ? Ne fermera pas ? A²la petite sucrerie de Colleville, on attend la décision avec un mélange de colère et de résignation. Alors que leurs jours d’ouvriers sont comptés, nous suivons la vie intime de l’usine centenaire dont beaucoup dépendent, même si ils sont déjà résignés, seuls conscients de la mort annoncée du travail ouvrier.

☻Les dockers de Liverpool de Ken Loach 1996, Angleterre, couleur, 52’
En septembre 1995, cinq cents dockers de Liverpool sont brutalement licenciés. Leur faute : avoir refusé de forcer un piquet de grève. L'employeur, la Mersey Docks and Harbour Co (MDHC) a recruté du personnel non syndiqué pour les remplacer. Bon nombre de licenciés travaillent là depuis trente ans ou plus. Depuis dix-huit mois, ils subsistent sans aucun salaire grâce à leurs économies et à la solidarité des autres travailleurs. Ken Loach filme la longue lutte des dockers et de leur famille contre la précarisation voulue par l'employeur, contre les trahisons de leur propre syndicat. Un film politique qui redonne toute sa place à l'action collective. En un an, une conscience ouvrière a repris corps; un puissant réseau d'information et d'entraide internationale (vingt-deux pays impliqués) s'est constitué.

De 14h à 16heures Le travail à la marge, la marge du travail

Le travail, ce n’est pas seulement l’emploi. Le travail est toujours réinventé, bricolé dans les interstices, même s’il est nié par le regard dominant. La marginalité est le résultat d’une mise à distance du coeur de la société. A partir du ramassage des déchets, de ce qui n’a pas de valeur pour le plus grand nombre, se construisent des formes d’existence souvent considérées comme du « non-travail », des marges du travail au travail à la marge.
De même, le cinéma documentaire aide à renverser les points de vue ; le travail du cinéaste, c’est de recueillir et de transformer par le regard ce qui est jugé insignifiant

☻Les Glaneurs et la Glaneuse d’Agnès Varda France, 2000, couleur, 171’
« Le sujet que je souhaitais aborder : le gâchis et les déchets…. Qui les récupère ? Comment ? Peut-on vivre des restes des autres ? Parti de l’émotion de voir tant de gens qui vont ramasser ce qui traîne en fin de marchés ou les restes jetés dans les containers des grandes surfaces. Il y a beaucoup de façons d’être pauvre, d’avoir du bon sens, de la colère ou de l’humour. Ceux que j’ai filmé nous apprennent beaucoup sur notre société et sur nous-mêmes. Cela m’a confirmé que le documentaire est une école de la modestie »
Agnès Varda
☻Traplines de Benoît Raoulx France, 2003 , couleur, 37’
A Vancouver, sur la côte du pacifique du Canada, Peter et Doe vont relever leurs pièges (trapline). Ils fouillent les poubelles pour ramasser canettes et bouteilles à 5 ou 20 cents. Le produit est ramené au siège de l’association « united we can », situé dans le quartier le plus pauvre. Ces trappeurs des villes fréquentent discrètement les allées de service dans les quartiers résidentiels et s’adaptent au rythme de la ville développant ainsi un savoir faire géographique. A partir des marges, le film porte un regard sur la société.

De 16h30 à 18heures Doc et petit écran

Ce programme est encore en cours d’élaboration. Il permettra une réflexion sur le rapport entre le petit écran et les différents circuits de diffusion (TV, Circuits de diffusions alternatifs, TV de quartier et associative, etc) et la production documentaire.

A 19heures Pot de clôture, saltimbanques, arts du cirque musique et poésie

Nous vous invitons pour terminer ce festival autour de trois saltimbanques jongleurs, accompagnés de deux musiciens et de la musique Klezmer entrecoupée de lecture de textes poétiques.
Samedi 02 juillet 2005
Dans le cadre du festival "Façon de voir" à Colombelles
De 10h30 à 12 heures Les femmes et le travail
Le cinéma documentaire est un contrepoint aux images de la femme portées par l’industrie cinématographique. Il accompagne la prise de parole et d’image des femmes, de la sphère domestique à l’emploi et à la revendication dans le travail ; il contribue à mettre en regard la condition de femme et la condition de travailleuse, bousculant les frontières entre le travail et le non-travail.

☻ Réjane dans la tour de Dominique Cabréra, France, 1993, couleur, 15’
Réjane fait le ménage dans une tour du val fourré. En l’écoutant, en suivant ses geste et en suivant ses pas, on voit ce que c’est qu’être aujourd’hui une femme de 45 ans sur un fil ! .Equilibriste entre sa folie et le charme présent de sa personnalité, entre l’exclusion de la pauvreté et du chômage, Réjane, presque perdue sourit et s’éloigne en dansant. « Y’a pas de problèmes ! ». Et notre cœur se serre d’être aussi proche et aussi loin d’elle.

☻ Une dame d’Ukraine de Pawel Lozinski pologne 2002 , couleur, 30’
Le portrait d’une femme originaire d’Ukraine, qui travaille en Pologne comme employée de maison. Un film sur la solitude, la nostalgie du pays et le besoin d’amour.

☻ Classe de lutte Groupe Medvedkine de Besançon, 1969, Noir et blanc, 37’
Le premier film réalisé par les ouvriers du groupe Medvedkine. Il suit la création d’une section syndicale CGT dans une usine d’horlogerie par une ouvrière dont c’est le premier travail militant en 1968. Comment Suzanne réussit à mobiliser les autres femmes de l’entreprise malgré la méfiance des dirigeants syndicaux et les intimidations du patronat.

De 13h30 à 16heures La vie et le travail

Le travail participe à construire l’existence, mais assigne aussi une condition. Il met en tension le bonheur et l’aliénation, les espoirs et les amertumes. Il met en tension le présent avec le futur d’une vie de travail ou au contraire avec le passé d’une vie à travailler. Le regard documentaire cristallise ses tensions et conjugue les temps ; il aide à recomposer la mémoire, à marquer sa transmission, à réfléchir le vide de son absence, à construire son itinéraire -entre dix sept ans et quatre vingt douze ans.

☻17 ans de Didier Nion France, 2003, couleur, 85’
Jean Benoît a dix sept ans et débute en apprentissage de mécanicien diéséliste. Entre le garage où il travaille, la relation amoureuse avec héléna, les rapports conflictuels avec sa mère, le film montre l’incapacité de Jean Benoît à apprendre et sa difficulté à sortir d’une enfance marquée par la disparition de son père. Pourtant, peu à peu, Jean-Benoît commence à se reconstruire.

☻Et la vie de Denis Gheerbrant France, 1991, couleur, 95’
A travers des banlieues du bout du monde et des usines en friches, le cinéaste a remonté les lignes de rupture de la civilisation engendrées par des industries condamnées.
De ces paysages incertains des personnes viennent à nous : Un jeune homme aux cheveux longs, parle de son futur, au loin un terril abandonné ressemble au Fuji-yama. – une sage femme les yeux baissés se souvient de son passé. Elle regarde la caméra quand elle parle de son présent. – Dans son usine détruite, un homme raconte sa naissance. – Une jeune africaine chante à son petit frère « je ferai un rêve lorsque je reviendrai ». Entre des parents en panne de transmission et des orphelins de sens, résonnent des paroles qui sont des vies.

☻Le voyage de Séraphine d’Yves Breuil France, 1985, couleur, 53’
Séraphine personnage truculent et féministe de la première heure est de retour au village natal à 92 ans. Elle raconte ses débuts à l’usine de tissage ou « la vie des ouvriers lui faisait peur », son départ pour un atelier de mode à Grenoble avec la complicité de sa mère et de sa tante, puis Paris et un premier grand voyage à Moscou d’où elle reviendra en 1914. Des éclats de vie qu ‘elle nous livre dans la maison qui l’a vue naître. Tour à tour émouvante, rieuse ou ironique, elle évoque son enfance, son désir contrarié d ‘études supérieures, son travail à l’usine, son métier dans la mode, ses voyages, la première guerre mondiale, sa vie commune avec un mari qu’elle aimait mais dont elle s’est séparé parce qu’il ne voulait pas voyager. Elle fait partager cette vie mouvementée au postier et à l’institutrice du village.

De 16h30 à 18heures Lieux de travail, travail des lieux : Un regard sur la société

Le cinéma documentaire part de lieux et de moments pour les dépasser. Les lieux de travail comme la poste, un hôpital, une usine, où se rencontrent des individus différents, constituent une entrée pour porter un regard sur l’ensemble de la société.
Par ce type de dispositif, qui dessine plus qu’il ne montre, par son regard singulier, le cinéaste contribue à penser les liens parfois fragiles entre les conditions individuelle et collective.

☻Une poste à la Courneuve de Dominique Cabrera France, 1994, couleur, 54’
Au départ, observer ce qui se passe entre les postiers et les clients. L’équipe s’immerge dans la fille d’attente : L’enjeu de l’argent qui manque, du RMI qu’on a urgence à toucher, de la pension qui tarde, est autrement plus fort que la présence de 4 techniciens. La caméra est prise à témoin, on lui confie des bribes de son histoire, on l’interroge, « où va l’argent ? », la crise est là avec toutes les nuances de la misère. De l’autre coté de la vitre, les postiers sont mal à l’aise, ils ne sont pas là par vocation mas par nécessité. Eux aussi subissent le poids de la situation économique dont ils observent, impuissants, les effets.
Dans la description de ce petit morceau d’humanité, le film se met au service d’une réalité qui fonctionne d’elle –même et nous en dit long sur les malaises de notre société.

☻Les patients de Claire Simon France, 1989, couleur, 75’
Le docteur JM Bouvier est médecin généraliste dans une ville de province. Il doit prendre sa retraite sous peu. Pendant les visites à domicile ou dans son bureau à la médecine du travail, C Simon l’a suivi tout au long de son dernier mois de consultations. Un médecins ordinaires, des patients ordinaires on noué un dialogue extraordinaire pendant 40ans. « Grandeur et servitude » de la médecine générale.

☻Terre d’Exil d’yves Laffort France, 2002, couleur 59’
Quatre marocains travaillent dans l’une des dernières briqueteries traditionnelles du nord de la France. Ils ont en commun d’être arrivés du Maroc dans les années 60 et 70, en quête d’un travail. A travers leur parcours personnel, c’est une partie de l’histoire de l’immigration marocaine récente qui se dévoile. Au sein de l’usine, ils partagent leur vie de travail avec les autres ouvriers, tous embarqués dans la même galère.


A 20h30 Soirée débat rencontre d’un auteur

☻ Projection du film La dernière coulée de Mohamed Siad France, 2003, couleur, 52’
Les derniers jours d’une vieille fonderie du XIXème siècle à Flers et le drame social des fondeurs licenciés. Le film nous fait découvrir les techniques fascinantes, vieilles de plus de 100 ans. De l’arrivée de la ferraille jusqu’au vernissage des pièces terminées, nous suivons toute la chaîne de fabrication avec des hommes, fiers de leur savoir-faire, que leurs conditions de travail difficiles ont rendu particulièrement solidaires. Mais une industrie ancienne - autour de laquelle se sont construits des quartiers d’habitat apporte de nombreuses nuisances… Faut-il privilégier l’emploi au détriment de l’écologie ou faut-il sacrifier une usine pour préserver l’environnement ?

La projection de ce film sera suivie d’une discussion avec Mohamed Siad auteur du film et de son producteur, André Gueret.
Vendredi 01 juillet 2005
Journée internationale de mobilisation de l’Action mondiale contre la pauvreté.
à partir de 18h, Place du Théâtre ou Place Pierre Bouchard.
Collecte de signature, distribution de bracelets blancs, rassemblement solidaire, chaîne humaine
Vendredi 01 juillet 2005
Ouverture du festival "Façon de voir" avec le film « j’aime la vie, je fais du vélo et je vais au cinéma » de F. Fourcou à 20h30 au gymnase H Selier de Colombelles
Jeudi 30 juin 2005
Dans le cadre du festival du film documentaire "Façon de voir", projection du film Reprise de H.Leroux à 20 heures au cinéma Lux
Mercredi 29 juin 2005
Manifestation à 11h devant le siège des ASSEDIC (près du Mémorial) à l'appel d'AC!14
Mercredi 29 juin 2005
Rassemblement à 15h devant l'ancien tribunal pour soutenir la famille CHMIGOVSKI
Lundi 27 juin 2005
Réunion de Résistances à 19h30 au lieu habituel
Dimanche 26 juin 2005
Anniversaire du protocole noir...
Samedi 25 juin 2005
Rassemblement des femmes en noir de 15h à 16h devant l'ancienne CCI
Samedi 25 juin 2005
Réunion des femmes en noir à 17h15 au CITIM
Vendredi 24 juin 2005
Rassemblement à l'appel d'AC!14 à 9h au conseil régional
Vendredi 24 juin 2005
Dans le cadre des dernières séances de l'ACCANN, projection des dernières réalisations de l'ACCAAN au cinéma Lux

17h30 : Mon été 44 de C. Nogent-Pistritto
18H00 : Asco de D.Desramé et D.Maestrali
19H00 : Léon Roger, la métamorphose des bois de O.Thiebaut
20H00 : Rouge à rêves de A. Badri (avec concert et soirée iranienne)

Entrée solidaire : tarif libre
Vendredi 24 juin 2005
Assemblée générale de l'alternative citoyenne Basse Normandie à 20h30 salle polyvalente de la grande Delle à Hérouville
Mercredi 22 juin 2005
Rassemblement du personnel de l'éducation nationale à 14h30 à l'inspection académique contre le salaire au mérite
Mardi 21 juin 2005
Journée d'action contre le projet Sarkozy/villepin sur la démolition du code du travail. Rdv à 10h30 à la préfecture
Mardi 21 juin 2005
Rassemblement à 14h au CROUS (campus 1) pour protester contre l'augmentation des tarifs des cités U
Lundi 20 juin 2005
Ag du collectif des intermittents à 10h30 au local près du BBC à Hérouville
Lundi 20 juin 2005
Réunion de Résistances à 19h30 au lieu habituel
Lundi 20 juin 2005
Réunion publique organisée par le Comité Départemental Un non de gauche pour
construire une autre Europe sur le thème « Bilan et perspectives » à 20h30 salle Jean Jaurès à Colombelles
Lundi 20 juin 2005
Réunion publique "Bilan des politiques anti-sociales et projets de la Droite"
avec Martine Billard, Députée Verte (Paris) à 20H30, salle Polyvalente du Grand Parc - Maison des Associations
Ouvert à tous / Organisé par le Groupe local des Verts d'Hérouville
Dimanche 19 juin 2005
Fête des coteaux à Fleury sur Orne à partir de 11h00
11h: inauguration
12h-14h repas (réservation au secrétariat du PCF14)
14h: débat "commerce équitable et économie solidaire" avec Michel Rogalski (CNRS)
15h30: spectacle avec Muznouch
17h: débat "les JO, le sport, la politique, l'argent" avec Hervé Charpentier (rédacteur en chef de France Inter, auteur du livre "péril sur les jeux olympiques")
18h30: bal populaire animé par Schumi

trois intermèdes dans la journée avec "les doigts dans l'fût"
Vendredi 17 juin 2005
Dans le cadre des dernières séances de l'ACCANN, projection des dernières réalisations de l'ACCAAN au cinéma Lux

14h00 : Très fâchés de JJ. Lion et Vues d’intérieur de C. Pellerin
15H00 : Marin Marie de Y. Léonard
16H00 : Gens du marais de Ph. Van de Walle
17H00 : Manouch Y Vago (Gitans en roulottes) de M.. Siad
18H00 : Le cri (Le cinéma russe d’hier et d’aujourd’hui) de JL. Dochez
19h00 : Glenn Miller, le swing de la liberté de D. Gambini
20H00 : Le Liban, une terre en suspens de T. Durand
21h00 : C’était l’ACCAAN (sous-réserve) de JP.Dupuy, C.Nogent-Pistritto, G.Rakoff, MP.Vadelorge.
André Guéret (Directeur de l’ACCAAN) répondra aux questions du public après le film.
22H00 : L’Abbé Daligault, un artiste en enfer de D. Gambini
22H30 : Itinéraires de D. Maestrali, F. Lermier et Y. Le Ravallec
23H30 : Jessie de H. Garcin (+ making of)

Entrée solidaire : tarif libre
Jeudi 16 juin 2005
Rassemblement tintamarre à l'occasion du premier sommet européen après le rejet de la Constitution européenne.Rdv à 18 heures devant la préfecture, à Caen
Amenez casseroles et tous instruments sonores !
Jeudi 16 juin 2005
AG d'ATTAC 14 à la maison du Peuple, Colombelles à 20h30
Mardi 14 juin 2005
Réunion publique de la LCR sur l'après référendum à 20h30 salle polyvalente des belles portes (10.12 quartier des belles portes)
Lundi 13 juin 2005
Réunion du comité des services publics à 18h au CITIM
Lundi 13 juin 2005
Réunion de Résistances à 19h30 au lieu habituel
Dimanche 12 juin 2005
Grand forum public du nouveau parti socialiste à partir de 9h15 à la Cité Internationale de Paris. Départ en bus à 6h15 de Caen (tarif 10€) sur le parking de la piscine. Pour tout renseignement: 06 33 37 00 51 : Magali ou 06 74 52 05 00 : Antoine.
Samedi 11 juin 2005
Café Citoyen : Quand l'étranger frappe à nos portes... à 15h00 au bar Le Drakkar, 87, rue de l’Oratoire
Samedi 11 juin 2005
Rassemblement des femmes en noir de 15h à 16h devant l'ancienne CCI
Jeudi 09 juin 2005
Après l'intervention du GIPN (Groupement d'Intervention de la Police Nationale) le 27 mai dernier au centre de tri de Bègles, SUD-PTT et la CGT appellent à une grève dans les centres de tri.
Un rassemblement est prévu à 14h30 à la direction régionale de la Poste au clos Beaumois (en face du conseil régional).
Jeudi 09 juin 2005
"Echanges directs" avec Philippe Duron à 18h30 au centre des congrès. Un an après son élection à la tête de la région, Philippe Duron rend compte de l'activité du conseil régional
Lundi 06 juin 2005
Réunion estivale de Résistances à 19h30
Lundi 06 juin 2005
Réunion l’Observatoire Local de Médias 14 à 20h30 au CITIM (38 quai Hamelin)
Samedi 04 juin 2005
Manifestation en vélo de l'association Dérailleurs. Rdv à 14h15 devant la mairie de Carpiquet.
Jeudi 02 juin 2005
Journée d'action des cheminots
Lundi 30 mai 2005
La Révolution tant attendue arrive!
Lundi 30 mai 2005
Réunion de Résistances à 19h30
Dimanche 29 mai 2005
Référendum sur le traité instituant une constitution pour l'Europe
Dimanche 29 mai 2005
Café Interculturel à 17 heures au Théâtre d'Hérouville sous le thème de :
Forum Public :Culture et Politique « Responsabilité du politique face aux droits et obligations des associations qui reçoivent délégation pour un service culturel d'intérêt général »
Samedi 28 mai 2005
Rassemblement des femmes en noir de 15h à 16h devant l'ancienne CCI
Samedi 28 mai 2005
Café Citoyen : sommes-nous suffisamment solidaires entre générations ?
La solidarité entre générations est une préoccupation des Français de plus en plus présente. A l'heure des questions sur la perrenité de la sécurité sociale, sur les retraites, comment entrevoyons-nous la solidarité entre les citoyens ?
A 15h au bar Le Drakkar, 87, rue de l’Oratoire (Derrière le théâtre de Caen)
Vendredi 27 mai 2005
Soirée au Lux sur le thème du 8 mai 1945 en Algérie
-19h30 : film de mehdi lallaoui : un certain 8 mai 45 a setif
-20h30 : debat avec gilles manceron du bureau national de la ligue des droits
de l’homme et kamel badaoui de l’association afrika
-22h : film de yacef saadi et gilles pontecorvo: la bataille d’alger
theme du debat: les esprits sont-ils decolonisés ?
Vendredi 27 mai 2005
Meeting UMP pour le oui à 20h30 au centre des congrès avec Nicole Ameline et François Fillon!
Jeudi 26 mai 2005
Réunion sur la constitution européenne à 18h30 à la maison de quartier du calvaire saint Pierre organisée par Lutte Ouvrière
Jeudi 26 mai 2005
Réunion-débat "et si le non l'emporte..." salle polyvalente Freinet (quartier du bois) à Hérouville à 20h30 avec Etienne Adam (ANPAG), Elisabeth Gautier (Appel des 200, PCF) , Serge Lézement (MRC) et Vincent Louvet (Pour la République Sociale)
Jeudi 26 mai 2005
Réunion pour le oui à Epron à 20h30 avec Laurence Dumont (conseillière municipale de Caen) et Corinne Feret (vice-présidente du conseil régional)
Mercredi 25 mai 2005
Meeting pour le non à 20h30 salle du Parc à Cormelles le Royal avec Louis Mexandeau, Michel Duperron et Nicolas Béniès
Mercredi 25 mai 2005
Meeting pour le non salle de la cantine à Mutrecy à 20h30 avec Etienne Adam (ANPAG)
Mercredi 25 mai 2005
Réunion publique salle des fêtes d'Honfleur à 20h30 avec Pascal Lamy à l'invitation de la section PS d'Honfleur.
Mardi 24 mai 2005
Meeting pour le oui avec Bertrand Delanoë à 18h30 au centre des congrès
Mardi 24 mai 2005
Meeting pour le non salle des fêtes de Ranville à 20h30 avec Etienne Adam (ANPAG)

Retour à la page d'accueil

Résistances Caen 2003-2018 - contact