Manifestation des salariés du CHU le 17 février 2011

A 7h du matin, une trentaine de syndicalistes du CHU se sont retrouvés sur le plateau hospitalier. Ils se sont postés à l'entrée ouest du plateau afin de distribuer des tracts sur la situation de l'emploi au CHU. Quelques palettes ont été brûlées. A 10h30, près de 250 membres du personnel se sont rassemblés dans l'ancien hall de l'hôpital. Ils ont décidé collectivement de se rendre à l'administration pour exprimer leur colère face aux suppressions de postes et aux dysfonctionnements qui en découlent. Le bâtiment de l'administration a été rapidement envahi par les manifestants. Des délégués syndicaux ont demandé à ce que le directeur, Angel Piquemal, vienne parler directement avec les salariés. Ce qui fût fait, la rencontre a eu lieu dans la salle du conseil d'administration de l'établissement. Elle a vite été trop petite pour accueillir tout le monde. Très rapidement, les griefs se sont abattus sur le directeur : effectifs insuffisants dans beaucoup de services, problème de remplacement, surcharge de travail, problème des plannings et des congés. Ce qui ressort aussi de ces échanges, c'est le manque de respect envers le personnel de la part de la direction. Une infirmière de la Charité évoque son cas : elle est partie volontairement travailler là bas puis elle a appris du jour au lendemain qu'elle n'y travaillait plus. La cerise sur le gâteau, c'est qu'elle ne sait pas où elle travaillera lundi ! Il y a aussi le cas d'une femme en congé maternité au centre Esquirol qui a reçu un coup de fil lui annonçant que son poste était supprimé ! Un brancardier interpelle le directeur sur la situation à la morgue où ils traitent déjà près de 1 700 décès par an et que l'année prochaine, ils en géreront 2 500 car ils prendront en charge deux maisons de retraite. Or, il y a un poste en moins dans ce service. Le brancardier invite d'ailleurs le directeur à passer une semaine en stage "et voir la mort de près". La défense du directeur face à ces critiques est la même : il a hérité d'une situation antérieur. En 2008, le conseil d'administration a voté la suppression de 208 postes (un syndicaliste rappelle que les organisations syndicales avaient voté contre) et que ces suppressions n'ont pas été effectives en 2008 et 2009. Quand il est arrivé l'année dernière, il s'est simplement contenté de mettre en application les décisions. Pour cela, il a fait évaluer les services pour déterminer le nombre de postes nécessaires. Les salariés estiment que ces évaluations sont en deçà des moyens nécessaire pour faire fonctionner les services. Aux vues des réponses apportées, les salariés demandent au directeur si des nouvelles suppressions sont prévues. Il répète que dans les services où les effectifs ont été déterminés, il n'y en aura pas. Or, il reste encore des services qui n'ont pas encore été évalués ! Les organisations syndicales parlent de 150 postes encore à supprimer !
C'est un véritable cri du coeur de la part de ses salariés qui se retrouvent à bricoler pour pouvoir assurer leur travail et que la direction ne comprend pas. Une jeune infirmière lance au directeur "vous nous donner les moyens de faire de la maltraitance !". En effet, dans beaucoup de services en sous effectifs, les patients sont obligés d'attendre parfois 45 minutes/ 1 heure avant qu'une aide-soignante ou une infirmière puissent venir les voir. De cela découle une incompréhension chez les patients et leurs familles qui se traduisent parfois par des insultes. Tout cela stresse le personnel hospitalier, qui parfois débouche sur des arrêts maladies. Mais la gestion des remplacements est telle, accompagnée des suppressions de poste, que la situation ne fait qu'empirer...

Une nouvelle action est prévue le jeudi 24 février.

Partager sur Facebook Bookmark on del.icio.us


Manifestation des salariés du CHU le 17 février 2011 photo n°1
Manifestation des salariés du CHU le 17 février 2011 photo n°2
Manifestation des salariés du CHU le 17 février 2011 photo n°3
Manifestation des salariés du CHU le 17 février 2011 photo n°4
Manifestation des salariés du CHU le 17 février 2011 photo n°5
Manifestation des salariés du CHU le 17 février 2011 photo n°6
Manifestation des salariés du CHU le 17 février 2011 photo n°7
Manifestation des salariés du CHU le 17 février 2011 photo n°8
Manifestation des salariés du CHU le 17 février 2011 photo n°9
Manifestation des salariés du CHU le 17 février 2011 photo n°10
Manifestation des salariés du CHU le 17 février 2011 photo n°11
Manifestation des salariés du CHU le 17 février 2011 photo n°12
Manifestation des salariés du CHU le 17 février 2011 photo n°13
Manifestation des salariés du CHU le 17 février 2011 photo n°14

14 photos

Résistances Caen 2003-2019 - contact