Manif-action contre la LRU le 29 novembre 2007

14h30 Rassemblement au phénix et départ de la manifestation par la rue de Geôle puis on tourne dans la rue Saint-Pierre. Petite pause place Malherbe. A gauche, rue Saint-Laurent, direction la préfecture. Aucun arrêt devant le conseil général, la préfecture, le palais d’assises et prud’hommes (le bunker). Direction la mairie, pas d’arrêt. On va rue Guillaume Le conquérant pour la rue Caponière et donc le Rectorat. Pourquoi le rectorat ?
A cause de la décision de la rectrice de faire évacuer par les forces de l’ordre le lycée Rostand mardi. Les manifestants lycéens les plus en verve sont de ce lycée.
Les forces de l’ordre sont déjà présentes, mais sur les côtés. Cela pouvait sentir le piège car quand les lycéens de Malherbe étaient venus réclamer la levée de la fermeture administrative, ils avaient trouvé la barrière d’entrée close. La pénétration de manifestants aurait été facilitée par des forces internes. Elle se fait par l’entrée. Aussitôt le premier manifestant entré, les forces de l’ordre se montrent. Elle est déséquilibrée. A droite, point de salut, les flics sont à son entrée. En face, la double porte coulissante est fermée par intervention électronique mais quelques policiers veillent. A gauche, une trentaine de personnes investissent le couloir mais les forces de l’ordre de ce côté se réveillent. Au total, une soixantaine, voire quatre-vingt personnes sont à proximité de l’entrée et des marches et sont délogés manu militari à coup de matraques et de boucliers. (Sauf France 3 qui suit tranquillement le fleuve de casques. D’ailleurs aucune image n’a été diffusée ce soir car lors de l’évacuation au plus près de l’entrée, on a gêné le caméraman, sans doute pour empêcher la reconnaissance de ces manifestants.).
Tous les manifestants se retrouvent au plus près derrière les voitures du parking en face.
Mais ce n’est pas assez pour les forces de l’ordre. Un bombardement de gaz lacrymogènes a lieu dans la pelouse un peu boueuse. Il n’y a pas de chemin précis pour descendre.

On se retrouve donc tous dans la rue Caponière, devant la grille du rectorat. Petite pause de deux trois minutes où des forces d’intervention forment une barrière. Le gros de la troupe arrive depuis le bâtiment. Alors charge sur les deux côtés. Je me trouve dans celui du côté du Bon Sauveur. rnLa foule qui n’a pas peur des hommes en bleu s’organise devant le bar tabac presse en y déposant quelques poubelles. Nouvelle envolée de gaz lacrymogènes plus poivrées en plein dans la foule la plus massé et la plus pacifique. Recul de quelques mètres, en dépassant la place Villers, limite du bâtiment du Bon Sauveur. Lâcher de bombes pétaradantes qui éclatent au niveau de la tête des personnes. Cette foule téméraire reste au plus près. Flottement d’une trentaine de minutes. Les manifestants vont jusqu’à la place Villers, le Bon Sauveur et les forces de l’ordre demeurent devant le commerce. Devant le statut quo, la foule remonte la rue Caponière.
Arrivé à la mairie, le principal groupe (environ 1 000 personnes) amoncelle des poubelles et des barrières devant les grilles de la mairie, le rond point situé devant l''hôtel de ville est occupé. Le groupe ayant contourné les policiers (environ 150 personnes) rejoint le premier à ce niveau.
Après quelques minutes, le cortège repart vers le centre ville via la rue Ecuyère, un lycéen qui trainait en fin de cortège est interpellé par la BAC. Les manifestants se dirigent ensuite vers la préfecture au son de "Caen, debout, réveille toi". Ils se posent ensuite devant la préfecture. Au bout de quelques minutes, les gendarmes mobiles refont leur apparition. Un mouvement de panique s''ensuit, des appels à retourner sur le campus sont lancés au mégaphone. Mais la majeure partie des manifestants reste entre la Poste et la préfecture. Le directeur départemental de la sécurité publique tente de s''avancer vers les manifestants, il se fait copieusement huer et les manifestants lui demandent même un discours.
Sans raison apparente, et alors que les manifestants chambraient gentillement les forces de l''ordre, l''ordre est donné de "nettoyer" la place. Les gendarmes mobiles et les policiers avancent sur une ligne, les manifestants partent soit vers le théâtre soit vers la place de la République. C''est du côté de celle-ci que les incidents sont les plus graves, plusieurs lacrymogènes sont envoyées. La police utilise de nouveau des flash ball (un manifestant atteint dans le dos, un autre à la cuisse) et procède à plusieurs interpellations dont au moins une assez violente (plusieurs coups de matraques successifs). Un petit groupe tente de faire face aux policiers à l''extrémité de la place et de la rue Demolombe. Il reste à cet endroit pendant un quart d''heure puis se dirige vers la place Bouchard où la plupart des manifestants s''étaient réfugiés. La consigne est ensuite donnée de rentrer ensemble vers le campus 1. En fin de cortège, des voitures banalisées repèrent les manifestants mais aucune interpellation n''est à déplorer sur le retour. Sur les coups de 18h, une voiture de la BAC est rentrée sur le campus au niveau du phénix via la voie de tram. Elle est ensuite allée se garer juste devant l''entrée de bâtiment Sciences (à côté de l''amphi Dumont d''Urville), les policiers ont menacé verbalement de s''en prendre à un militant puis sont partis voyant que des occupants aller sortir. A 19h30, les manifestants avaient recensé 6 interpellations et 3 personnes au moins ont été conduites à l''hôpital.

Partager sur Facebook Bookmark on del.icio.us


Manif-action contre la LRU le 29 novembre 2007 photo n°1
Manif-action contre la LRU le 29 novembre 2007 photo n°2
Manif-action contre la LRU le 29 novembre 2007 photo n°3
Manif-action contre la LRU le 29 novembre 2007 photo n°4
Manif-action contre la LRU le 29 novembre 2007 photo n°5
Manif-action contre la LRU le 29 novembre 2007 photo n°6
Manif-action contre la LRU le 29 novembre 2007 photo n°7
Manif-action contre la LRU le 29 novembre 2007 photo n°8
Manif-action contre la LRU le 29 novembre 2007 photo n°9
Manif-action contre la LRU le 29 novembre 2007 photo n°10
Manif-action contre la LRU le 29 novembre 2007 photo n°11
Manif-action contre la LRU le 29 novembre 2007 photo n°12
Manif-action contre la LRU le 29 novembre 2007 photo n°13
Manif-action contre la LRU le 29 novembre 2007 photo n°14
Manif-action contre la LRU le 29 novembre 2007 photo n°15
Manif-action contre la LRU le 29 novembre 2007 photo n°16
Manif-action contre la LRU le 29 novembre 2007 photo n°17
Manif-action contre la LRU le 29 novembre 2007 photo n°18
Manif-action contre la LRU le 29 novembre 2007 photo n°19
Manif-action contre la LRU le 29 novembre 2007 photo n°20
Manif-action contre la LRU le 29 novembre 2007 photo n°21
Manif-action contre la LRU le 29 novembre 2007 photo n°22
Manif-action contre la LRU le 29 novembre 2007 photo n°23
Manif-action contre la LRU le 29 novembre 2007 photo n°24
Manif-action contre la LRU le 29 novembre 2007 photo n°25
Manif-action contre la LRU le 29 novembre 2007 photo n°26
Manif-action contre la LRU le 29 novembre 2007 photo n°27
Manif-action contre la LRU le 29 novembre 2007 photo n°28
Manif-action contre la LRU le 29 novembre 2007 photo n°29

29 photos

Résistances Caen 2003-2020 - contact