Evacuation du bâtiment Sciences par la police le 8 mai 2009

Vendredi dernier, au petit matin, vers sept heures, 21 personnes occupant le bâtiment sciences de l'UCBN ont été réveillées, surprises, par les forces de l'ordre, devancées par... la présidente Josette Travers en personne. Ordre avait été donné de ne brusquer personne et de procéder avec beaucoup de ménagement. L'interpellation se déroule calmement et les policiers progressent étage par étage et vont de salle en salle afin de débusquer tout le monde. Il semble que personne n'y ait échappé.

Les motifs : d'une part, une soi-disant « intrusion dans un laboratoire » qui se trouve être en réalité une salle de TP. Ensuite, des dégradations certes effectives, mais mineures et bégnines contrairement aux premières déclarations médiatiques : graffitis sur les murs, désordre ambiant relatif à la soirée ayant eu lieu la veille mais pas de quoi fouetter un bloker !

Et pourtant, l'interpellation a lieu ! On peut donc se poser certaines questions?
S'agit-il d'un prétexte pour évacuer l'ensemble des bloqueurs de l'université?
La présidente a-t-elle voulu répondre « à sa manière » à la volonté de Fillon

Partager sur Facebook Bookmark on del.icio.us


Evacuation du bâtiment Sciences par la police le 8 mai 2009 photo n°1
Evacuation du bâtiment Sciences par la police le 8 mai 2009 photo n°2
Evacuation du bâtiment Sciences par la police le 8 mai 2009 photo n°3
Evacuation du bâtiment Sciences par la police le 8 mai 2009 photo n°4
Evacuation du bâtiment Sciences par la police le 8 mai 2009 photo n°5
Evacuation du bâtiment Sciences par la police le 8 mai 2009 photo n°6
Evacuation du bâtiment Sciences par la police le 8 mai 2009 photo n°7
Evacuation du bâtiment Sciences par la police le 8 mai 2009 photo n°8

8 photos

Résistances Caen 2003-2020 - contact