Chargement Évènements

« Tous les Évènements

  • Cet évènement est passé

Village pour la défense de l’eau dans le Poitou

16 juillet 21 juillet

Malgré l’ampleur décuplée des mobilisation anti-bassines, le gouvernement s’obstine à passer en force. Cette bataille emblématique pour l’eau en tant que bien commun et pour l’agriculture paysanne est encore à gagner. En ce mois de juillet, alors que les regards du monde entier se porteront sur la parade fluviale des Jeux Olympiques à Paris, il s’agira de nous allier pour remporter la plus essentielle des épreuves : trouver les gestes collectifs pour que l’eau soit enfin protégée dans ce pays et partout ailleurs. Nous appelons donc de nouveau à converger autour de la Venise verte en péril du Marais Poitevin, des étendues agricoles épuisées du Poitou, mais aussi de ses multiples repères et terres toujours fertiles. Préparez-vous à faire fleuve, par équipes, par rivières et par bassins versants.

Bassines en berne – Les méga-bassines sont des cratéres géants d’une surface allant parfois jusqu’à 18ha, recouverts de plastique et remplis d’eau pompée dans les nappes phréatiques. Elles sont la dernière fuite en avant d’un modèle agro-industriel qui dégrade et assèche depuis trop longtemps nos milieux de vies. Elles sont avant tout conçues pour des cultures nécessitant une irrigation intensive, au profit d’une petite minorité d’agriculteur.rices, et ce aux dépens de formes de stockage et de partage de l’eau vertueuses, bénéficiant à l’ensemble des agriculteur.rices, de la population et de la biodiversité. 

L’été dernier, le scandaleux financement des bassines à 70% par de l’argent public a été vivement critiqué jusque par la Cour des comptes. Celle-ci constate que le parti-pris gouvernemental pour ces infrastructures retarde dangereusement le changement nécessaire des pratiques agricoles. Au sein même des institutions sensées être en charge de la protection qualitative et quantitative de l’eau, les critiques apparaissent au grand jour et le doute sur la viabilité des bassines s’installe parmi les irriguants. 

Les luttes en cours sont en passe d’enterrer une bonne partie des bassines initialement projetées. Au cours de ces 3 dernières années de mobilisations, 4 bassines déjà remplies ont été jugées à posteriori définitivement illégales, 15  projets ont été annulés par le tribunal après avoir été jugés inadaptés au changement climatique, 14 autres se sont vues mises hors d’état de fonctionner et des grilles de chantier continuent de tomber. De nombreuses bassines ont déjà été abandonnées grâce à la pression exercée par l’opposition locale. 

Diktat gouvernemental – Et pourtant, ils s’entêtent ! Le ministre de l’agriculture s’est récemment risqué à annoncer un objectif de construction de 100 nouvelles bassines d’ici la fin de l’année. Aux abords du Marais Poitevin, malgré les recours juridiques toujours en cours contre les 16 méga-bassines, les chantiers continuent péniblement. Sur fond de conflit d’intérêts, deux d’entre eux ont démarré ces derniers mois à Priaires et Epannes, tandis que celui de Sainte-Soline a stagné toute l’hiver.

Le gouvernement cherche, dans le cadre de la Loi d’Orientation Agricole, à faire reconnaître un «intérêt général majeur» à ces infrastructures afin de court-circuiter les recours juridiques victorieux et piétiner les protections environnementales. Sa réponse sélective au mal-être agricole exprimé cet hiver a été de favoriser – au bénéfice des patrons de l’agro-industrie – les dispositifs et filières qui empoisonnent les agriculteur.rices, plutôt que de leur assurer un travail et un revenu digne. Il continue ainsi de se soumettre à des intérêts privés plutôt que de défendre réellement les paysan.nes et les biens communs. Il finance la stérilisation des terres plutôt que le développement d’une agro-écologie seule à même de faire face à la crise climatique. C’est bien à cette transition que les subventions publiques devraient aujourd’hui être accordées. Mais ce sont les préfet.es qui, dans un élan de crispation autoritaire, font aujourd’hui appel des décisions de justice et passent en force les projets de méga-bassines promis aux grandes industries, coopératives et négociants partout en France. 

Vers un moratoire ! – Il nous faut donc, pour l’heure, mettre en œuvre un moratoire populaire sur le terrain et se rassembler pour en porter la nécessité. Alors que la lutte anti-bassines s’étend désormais à d’autres régions du pays et au-delà des frontières, l’enjeu de cette mobilisation est celui d’un tournant historique : si nous les arrêtons ici, nous les arrêterons ailleurs ! Si le système bassine ne vient pas prolonger l’impasse agro-industrielle – les filières d’export de maïs hybride, l’élevage hors-sol, les monocultures gavées d’intrants – nous pourrons enfin cheminer ensemble vers les formes d’agriculture qui protègent les terres et les eaux. 

Plus d’un an après la convergence à Sainte-Soline, se retrouver de nouveau massivement dans le Poitou cet été c’est, pour l’ensemble des forces sociales et écologistes, l’occasion de démontrer à ce gouvernement qu’il ne peut espérer arrêter un élan vital par la répression. Du 15 au 21 juillet, dans notre pluralité de présences paysannes, syndicales, habitant.es de tous âges des campagnes et des villes, nous réinventerons nos façons de manifester et de nous protéger. Nous retrouverons mille manières de marquer notre refus des projets de bassines. 

No Bassaran !

COMMUNIQUÉ DE LA MOBILISATION STOP MÉGABASSINES SUITE À LA DISSOLUTION DE L’ASSEMBLÉE NATIONALE

STOP MÉGA-BASSINES, DU 16 AU 21 JUILLET : PLUS DE 120 ORGANISATIONS APPELLENT À CONFLUER EN MASSE POUR UN MORATOIRE IMMÉDIAT !

Pour rejoindre l’appel, le formulaire de signature est disponible ici : https://framaforms.org/20-21-juillet-2024-stop-mega-bassines-prochaine-mobilisation-internationale-1699517649

LE TEASER

LE GUIDE ANTIBASSINE POUR AFFRONTER LES MÉGA-DÉBATS

PROGRAMME du VILLAGE de l’EAU du 16 au 21 JUILLET

Installé dans la petite vallée de l’Argentière, le Village de l’Eau se propose d’être un lieu de convivialité politique pour s’informer sur les combats paysans, écologistes et sociaux en cours, se former à l’action directe collective, et échanger avec une foule de militant.e.s, de paysan.ne.s et de collectifs internationaux engagé.e.s en faveur de la défense des communs et de la justice sociale et climatique. Au regard de l’arrivée au pouvoir des néo-fascistes partout dans le monde et de leur implication historique dans les processus d’accaparement de l’eau, ce village se propose également d’être un moment de construction d’une riposte antifasciste à la hauteur de la situation.

Pour ce faire, du mardi 16 au dimanche 21 juillet, à l’ombre des chapiteaux et de la ferme de la Genellerie, le village vivra au rythme de tables rondes, d’assemblées de lutte, d’ateliers pédagogiques, de formations militantes, de projections de films, de balades naturalistes, de veillées poétiques et de concerts dont voici le programme :

PROGRAMME DÉTAILLÉ EN PDF

~ MARDI 16 JUILLET ~

# CHAP OUTARDE

// Tables rondes – Eau : État des lieux et résistances transnationales

– Matin – Dégradation de l’eau et agriculture industrielle : de la pollution des nappes à la restauration du cycle de l’eau

9h30-10h30 – État des lieux de la pollution des eaux et conséquences sur la santé

* Intervenant.e.s : Sylvie NONY (association Alerte Pesticides Haute Gironde), Michel BESNARD (collectif de soutien aux victimes des pesticides de l’Ouest) et Pierre-Michel PÉRINAUD (Alerte des Médecins sur Les Pesticides)

10h30-12h30 – Quelles solutions pour traiter et restaurer la qualité des eaux ?

* Intervenant.e.s : Jean-Claude OLIVA (directeur de la Coordination Eau Île de France), collectif VITE 85, Joëlle LALLEMAND (présidente de l’Association de Protection, d’Information et d’Études de l’Eau et de son Environnement en Deux-Sèvres), Vincent PINON (Confédération paysanne) et Dan LERT (Président de Eau de Paris)

– Après-midi – Accaparements et résistances sociales et écologiques dans le bassin méditerranéen et en Amérique Latine

14h-15h30 – Politiques publiques et luttes sur l’eau dans le bassin méditerranéen

* Intervenant.e.s : Erika GONZÁLEZ (coordinatrice de Ecologistas en Acción en Espagne), Dante MASCHIO (porte-parole de Agua es vida, plateforme transversale de défense de l’eau en Catalogne) et Zoubida BENALI (membre du mouvement en lutte contre la privatisation de l’eau rurale à Figuig au Maroc).

15h30-17h – Soulèvements populaires et constitutions écologiques et sociales en Amérique Latine

* Intervenant.e.s : Manuela ROYO (représentante du Mouvement de défense pour l’accès à l’eau, à la terre et à la protection de l’environnement – MODATIMA – au Chili), Carlos BEAS (coordinateur de l’Union des Communautés Indigènes de la Zone Nord de l’Isthme de Tehuantepec – UCIZONI), Abril FLORES CRUZ (membre de la coordination de l’Assemblée des Peuples de l’Isthme en défense de la Terre et du Territoire – APIIDTT / El Sur Resiste au Mexique), Paola GOES (Mouvement des personnes Atteintes par les Barrages au Brésil) et Juan Pablo GUTIERREZ (Délégué aux relations internationales de l’Organisation Nationale Indigène de Colombie (ONIC) et membre du peuple Yukpa [Colombie])

// Assemblée :

17h – 19h – Quelle riposte anti-fasciste maintenant ? Organisons la campagne contre Bolloré !

# CHAP HÉRON

// Assemblée :

9h30-12h – Face à l’extrême droite : multiplier les territoires en résistance ! Partage d’expériences et contre-pouvoirs locaux

Avec Le syndicat de la montagne limousine, l’Alliance citoyenne de Grenoble, ALDA du Pays-Basque, Juliette Rousseau, …

// Formations militantes :

13h30-15h – Trouve ton groupe affinitaire pour l’action

Dans cet atelier, on t’aide à trouver des personnes avec lesquelles partir en action, on t’explique pourquoi c’est important et surtout comment faire à partir d’un simple exercice.

15h-16h – Anticipe ton debrief d’action collectif

Apprendre des techniques de debriefing émotionnel en groupe pour pouvoir le proposer à ton groupe affinitaire ou plus largement après l’action.

16h30-18h – Antirep : s’outiller face à la répression

Viens te former un petit peu plus à l’antirep. On abordera ensemble les thématiques de la garde à vue (GAV), de la sécurité numérique, du contrôle d’identité mais aussi la répression dans nos groupes et nos actions et comment y faire face ensemble, en défense collective !

18h-19h30 – Préparation en groupe affinitaire et prise de décision en urgence

Pour les groupes affinitaires tout juste constitués ou déjà formés pour l’occasion, se poser les bonnes questions en amont et s’entraîner à la prise de décision rapide en action.

# CHAP LOUTRE

// Formations militantes :

13h30-15h – Se préparer aux contrôles policiers et à la garde-à-vue

Connaître ses droits lors d’un contrôle ou d’une garde-à-vue (GAV), appréhender le déroulé d’une GAV, comment interagir avec la police, ce qu’il peut se passer après une GAV.

15h-17h – Armes de la police & Réduction des risques physiques en action

Connaître les armes de la police, les blessures engendrées et savoir s’équiper en manifestation afin d’en réduire les risques.

// Contes et histoires :

20h – Récits d’histoires et de contes du Poitou

Par Michèle BOUHET et Jean-Louis COMPAGNON, Francis LEBARBIER, François GODARD, Yannick JAULIN, Josette Renaud et Philippe COMPAGNON. Fil rouge : Isabelle BOUHET et Christian COMPAGNON avec la marionnette Lucie.

// Concert :

22h30 – Z, Z and Z (Rock)

[16] # ESPACE CHAUVE-SOURIS

8h-12h – Formation de prévention des Violences Sexistes et Sexuelles (VSS) pour les bénévoles cantines et bars du Village

// Atelier :

13h30-15h30 – « Les Scientifiques en Rébellion font le procès des méga-bassines »

Animation : Les Scientifiques en rébellion

// Conférence-débat :

15h30-16h30 – Les oiseaux en plaine, comment les protéger en partenariat avec les agriculteur.trice.s ?

Intervenant : la Ligue pour la Protection des Oiseaux et l’animateur du plan national d’action Outarde

// Projections :

17h-19h – Eau Secours – Des Andes à l’Amazonie (52 min, 2021). Les rivières de Bolivie, veines du cœur de l’Amérique du Sud, se teignent de rouge, de gris et vont même jusqu’à disparaître. Des habitants et des spécialistes nous avertissent : l’accès à une eau potable est chaque année plus difficile. Si nous ne traitons pas l’eau avec respect, nous voguons à notre perte, en Bolivie comme ailleurs. Projection suivie d’un échange avec la réalisatrice Julia BLAGNY.

20h – Avant première de Chez les zébus francophones (103 min, 2023). Histoire des mésaventures de Ly, un paysan de la capitale de Madagascar qui vit à côté de l’aéroport et d’un camp militaire et dont l’étendue de rizières tout autour de son village est convoitée par deux projets présidentiels, un colonel, des généraux et des investisseurs étrangers. Projection en présence du réalisateur Nantenaina LOVA et de la co-auteure Eva LOVA-BÉLY.

# Barnum Formations militantes

13h30-15h30 – Interprétariat militant : formation à la traduction simultanée

15h30-17h – Se préparer aux contrôles policiers et à la garde-à-vue

17h30-19h – Trouve ton groupe affinitaire pour l’action – en mixité choisie MINT (meufs, intersexes, non-binaires, trans)

19h-20h – Prévention et sensibilisation au psycho-trauma

Les actions entraînent des risques psycho-traumatiques. Un atelier pour comprendre ce que c’est et voir ce qu’on peut faire face à ça.

# Terrain de foot

13h30-16h30 – Un grand jeu pour se préparer à l’action (max 60 pers)

16h30-19h30 – Préparation aux journées d’action : déplacement collectif, communication et prises de décisions.

~ MERCREDI 17 JUILLET ~

# CHAP OUTARDE

// Tables rondes – S’organiser pour le partage de l’eau et des terres à l’échelle d’un bassin versant :

9h30-12h – L’apartheid de l’eau au service de la domination coloniale : auto-organisation et résistances paysannes dans le bassin du jourdain

* Intervenant.e.s : Julie TROTTIER (Directrice de recherche au CNRS, spécialiste des problématiques de l’eau), Antoine (juriste de Al Haq, organisation indépendante palestinienne qui documente les violations des droits individuels et collectifs en Palestine Occupée), Omar JENINGRAD (paysan, fondateur de Boussole Palestine et de Urgence Palestine), Nadav JOFFE (paysagiste à Tsedek, collectif juif décolonial), Rima HASSAN (eurodéputée)-(à confirmer)

14h-16h30 – Grands barrages : comment en finir avec ces armes de domination ?

* Intervenant.e.s : Association SOS Loire Vivante [France], Vincent METTEN (Directeur des Affaires européennes pour la Campagne Internationale pour le Tibet), Amy CORDALIS (membre de la tribu Yurok, pêcheuse et avocate, ancienne conseillère générale des Yuroks et avocate au Native American Rights Fund [États-Unis]) et Paola GOES (membre du Mouvement des personnes Atteintes par les Barrages – MAB [Brésil])

// Assemblée :

17h-18h30 – Terres d’exil – terres d’asile : renforcer les alliances transfrontalières

Intervenant.e.s (à confirmer) : Codetras, collectif A4, Gilets Noirs, Cedric Herrou, réseau des territoires acceuillants, …

# CHAP LOUTRE

// Formations militantes :

9h30-11h – Trouve ton groupe affinitaire pour l’action

11h-12h30 – Préparation en groupe affinitaire et prise de décision en urgence

// Concerts :

20h30 – Gosseyn (jazz-rock expérimental orientalo-balkanique)

22h – Bombo Diablo y la flor de romero (musique chilienne)

# CHAP HÉRON

// Assemblées :

9h-10h45 – Assemblée Générale écoqueerféministe

11h-13h – Faire face à la criminalisation des mouvements sociaux

Animation : Collectif d’organisations de solidarité internationale et de mobilisation citoyenne (CRID)

// Formations militantes :

13h30-15h – Se préparer aux contrôles policiers et à la garde-à-vue

15h00-16h30 – Trouve ton groupe affinitaire pour l’action – en anglais

# 16h30-18h – Antirep : s’outiller face à la répression

# 18h-19h30 – Préparation en groupe affinitaire et prise de décision en urgence

# ESPACE CHAUVE-SOURIS

// Ateliers :

10h – 12h30 – S’installer en agriculture paysanne pour lutter : slow dating entre porteur.e.s de projets agricoles et paysan.ne.s en recherche de repreneur.neuse.s

Animation : ADEAR Terre-Mer. Avec la participation de dix porteur.euses de projet d’installation et dix paysan.ne.s qui veulent transmettre leur ferme !

13h30-16h30 – Conflictualité de classes dans l’agro-industrie : pensons nos actions pour diviser la FNSEA

Animation : Laure DUCOS (autrice de Les frites viennent des patates, dans les coulisses de l’agro-industrie), Thomas GIBERT (Secrétaire national de la Confédération paysanne, paysan en Haute-Vienne), Christophe BONNEUIL (Historien) et Alessandro PIGNOCCHI (Auteur de BD)

// Projections :

17h-19h – Courts-métrages

– 17h : Water Bandits (15 min). Projection suivie d’un échange avec Rajendra SINGH

– 18h : L’eau en héritage, épisode 2 (12 min). Projection suivie d’un échange avec l’APIEEE.

20h – La bataille du Côa, une leçon portugaise (82 min, 2017), film qui retrace l’épopée du sauvetage du site de Côa reconnu pour ses milliers de gravures préhistoriques uniques en Europe et menacé d’engloutissement par un gigantesque barrage. Projection suivie d’un échange avec le réalisateur Jean-Luc BOUVRET.

# Barnum Formations militantes

9h-10h – Anticipe ton debrief d’action collectif

10h-11h30 – Se préparer aux contrôles policiers et à la garde-à-vue

11h30-12h30 – Prévention et sensibilisation au psycho-trauma

13h30-15h30 – Armes de la police & réduction des risques physiques en action

15h30-17h – Préparation en groupe affinitaire et prise de décision en urgence en mixité choisie MINT (meufs, intersexes, non-binaires, trans)

17h30-19h30 – Atelier Clown-activiste

18h30-19h30 – Prévention et sensibilisation au psycho-trauma

# Terrain de foot

9h30-12h30 – Un grand jeu pour se préparer à l’action (max 80-100 pers)

13h30-16h – Préparation aux journées d’action

~ JEUDI 18 JUILLET ~

# CHAP OUTARDE

// Tables rondes – Désarmer les méga-bassines, ouvrir une brèche dans le modèle agro-industriel :

9h30-11h – Percer la méga-bassine et sa filière : nos contre-expertises

* Intervenant.e.s : Anne-Morwenn PASTIER (Docteure en Science de la Terre), Axelle LAURENT & Julien LE GUET (BNM), Benoît BITEAU (vice-président de la Commission de l’agriculture et du développement rural au Parlement européen de 2019 à 2024)-(à confirmer)

11h-12h30 – Agriculture de subsistance et gestion communautaire de l’eau en Inde

*Intervenant : Rajendra SINGH (membre fondateur de l’ONG Tarun Bharat Sangh, membre de l’Autorité Nationale de gestion du bassin du Gange, lauréat de l’eau de Stockholm)

Après-midi – Marché agricole mondial et révoltes paysannes

13h30-15h30 – Retour sur la révolte des agriculteur.trice.s de l’hiver dernier en Europe de l’ouest

*Intervenant.e.s : Nicolas MIROUZE (Vigneron de l’Atelier paysan), Morgan ODY (coordinatrice générale de la Via Campesina), Laurence MARANDOLA (porte parole nationale de la Confédération paysanne), Elena ALTER (Nos plantamos – réseau pour une alternative paysanne – État Espagnol)

15h30-17h – Souveraineté alimentaire: marché mondial et accords de libre-échange

*Intervenant.e.s : Morgan ODY (coordinatrice générale de la Via Campesina), Laurence MARANDOLA (porte parole nationale de la Confédération Paysanne), Marianna (Forum Zedkin, Mouvement des Sans Terres), Maximes COMBES (Attac)

# GRANDE SCÈNE

//Grand Bal :

20h30 – Clume (chants trad à danser)

22h – CIAC BOUM (bal trad)

# CHAP HÉRON

// Assemblées :

9h30-12h – Assemblée de luttes autour des plateformes logistiques et ses réseaux de transports (LGV, autoroutes, etc.)

Avec la Déroute des routes, les collectifs opposés aux projets de LGV Lyon-Turin (No TAV et CCLT Maurienne), de LGV Bordeaux-Toulouse, d’autoroute A69 Castres-Toulouse, …

13h30-16h30 – Assemblée de luttes antinucléaires : comment empêcher le lancement des travaux du centre de stockage de déchets nucléaires à Bure et la relance du nucléaire en France ?

// Formations militantes :

16h30-18h – Antirep : s’outiller face à la répression

18h-19h30 – Préparation en groupe affinitaire et prise de décision en urgence

# ESPACE CHAUVE-SOURIS

// Assemblées :

9h30-12h – Enquêter sur l’eau, l’extractivisme et la transition énergétique

* Intervenant.e.s Célia IZOARD (journaliste et philosophe, auteure de La Ruée minière au XXIe siècle : enquête sur les métaux à l’ère de la transition), Claire DEBUCQUOIS (docteure en sciences juridiques spécialisée sur les projets miniers), Juan Pablo GUTIERREZ (Délégué de l’ONIC et membre du peuple Yukpa impacté par un méga-projet de mines de charbon à ciel ouvert [Colombie]), et de nombreux collectifs en lutte (No Cav contre les carrières de marbre en Toscanie [Italie], Ende Gelände / stop charbon [Allemagne], le collectif en lutte contre la mine de lithium dans l’Allier [France], Stop Micro 38 [France], …)

13h30-16h30 – Assemblée des Comités locaux des Soulèvements de la Terre

17h -19h – Assemblée générale des mouvements sociaux et environnementaux : repensons nos manières de militer et organisons-nous face à l’offensive libérale et néo-fasciste !

*Intervenant.e.s (à confirmer) – Solidaires, Marche des solidarités, Survie, Urgence Palestine, Confédération paysanne, Comités Vérité et Justice, AFA (action anti fasciste), Action justice climat, CGT, Soulèvements de la terre, …

// Projection :

20h – Water For Life, film documentaire (90 min, 2023) de Will PARRINELLO sur les militants autochtones en Amérique latine qui font face à des menaces de mort et à des meurtres pour défendre l’eau et les rivières des projets miniers et hydroélectriques. Projection suivie d’un échange avec Manuela ROYO (MODATIMA) et Andrea PIETRAFESA (Sur Territoria)

# CHAP LOUTRE

//Formations militantes :

9h30-11h30 – Trouve ton groupe affinitaire pour l’action (interprétariat multi-langues)

11h30-13h – Préparation en groupe affinitaire et prise de décision en urgence (anglais)

13h30-15h30 – Armes de la police & réduction des risques physiques en action

15h30-17h – Se préparer aux contrôles policiers et à la garde-à-vue

// Concert :

20h30 – Eustache mc queer (concert électro punchy)

René Binamé (Rock)

# BAMBINERIE

Après-midi : Spectacle de cirque de la Troupe Les Joizos

# Barnum Formations Militantes

9h-10h – Anticipe ton debrief d’action collectif

10h-13h30 – Atelier clown-activiste

11h30-12h30 – Prévention et sensibilisation au psycho-trauma

13h30-15h – Se préparer aux contrôles policiers et à la garde-à-vue (interprétariat multi-langues)

15h-16h30 – Trouve ton groupe affinitaire pour l’action en mixité choisie MINT (meufs, intersexes, non-binaires, trans)

16h30-18h30 – Préparation en groupe affinitaire et prise de décision en urgence (interprétariat multi-langues)

18h30-20h30 – Trouve ton groupe affinitaire et préparez-vous pour l’action – double atelier version express pour les dernièr.e.s arrivé.e.s

# Terrain de foot

// Formations militantes :

9h30-12h – Préparation aux journées d’action

13h30-16h30 – Un grand jeu pour se préparer à l’action (max 80-100 personnes)

16h30-19h – Préparation aux journées d’action

À partir de 19h – Rituel des convois

À vélo, en voiture, en bus, … des convois ont conflué de toute l’hexagone et d’Europe vers le Village de l’eau, charriant leurs luttes et l’eau de leurs bassins versants. Célébrons nos retrouvailles et partageons nos récits d’itinérance !

~ VENDREDI 19 JUILLET ~

# ESPACE CHAUVE-SOURIS

// Projections :

13h30-16h30 – Arpilleras : en brodant la résistance (104 min, 2027) de film documentaire de Adriane CANAN qui donne la parole aux femmes du Mouvement des personnes Atteintes par les Barrages au Brésil.

17h-19h – TOXICILY (78 min, 2023) film documentaire de François Xavier DESTORS et Alfonso PINTO qui donne à entendre les voix des sicilien.ne.s confronté.e.s à l’un des plus grands complexes pétrochimiques d’Europe. 70 ans après l’arrivée des premières raffineries sur cette île magnifique, les habitant.e.s témoignent de l’empoisonnement du ciel, de la mer et de la terre.

20H – Avant première d’Une vie en eau douce (40 min, 2024), film intime et poétique sur les mares du poitou. Projection suivie d’un échange avec les réalisateur.trice.s Ambroise et Madeleine PUAUD.

# CHAP LOUTRE

// Concert :

21h – Ultramoderne

# CHAP HERON

// Formation militante

9h30-11h – Trouve ton groupe affinitaire pour l’action

11h-12h30 – Préparation en groupe affinitaire et prise de décision en urgence

13h30-15h – Trouve ton groupe affinitaire pour l’action

15h-16h30 – Préparation en groupe affinitaire et prise de décision en urgence

16h30-18h – Antirep : s’outiller face à la répression

# GRANDE SCÈNE

20h30 – Billie Brelock (rap)

22h – Jhonny Montreuil (Rock n’roll)

~ SAMEDI 20 JUILLET ~

# ESPACE CHAUVE-SOURIS

// Projection :

17h – La bataille de l’eau noire (73 min, 2015) de Benjamin Hennot

20h – La Rivière (1h44, 2023) de Dominique Marchais

# CHAP LOUTRE

20h30 – Lo Barrut (chants polyphoniques occitans)

22h – Beat Bouet Trio (trad rap)

# GRANDE SCÈNE

20h30 – Orchestre tout puissant Marcel Duchamp (Free jazz post punk brass band)

22h – Le Grand Zanimo (bal )

~ DIMANCHE 21 JUILLET ~

# CHAP OUTARDE

// Tables rondes – Bâtir des perspectives communes :

10h-12h30 – Sécurité sociale de l’alimentation, chambre d’agriculture alternative, coopératives foncière et auto-fabrication d’outils agricoles : des pistes pour développer une agriculture paysanne, nourricière et durable

*Intervenant.e.s : Kévin CERTENAIS (co-auteur du livre Régime Général et co-fondateur de l’association Le Plat de résistance), Nicolas MIROUZE (vigneron de l’Atelier paysan), Philippe JAUNET (Passeurs de terres), Jean-François PÉRIGNÉ (Confédération paysanne), les greniers des Soulèvements de la Terre et Maël BERIL HEIM (juriste en droit rural, ex-salarié de Euskal Herriko Laborantza Ganbara – la chambre d’agriculture alternative au Pays Basque)

13h30-16h30 – GRANDE ASSEMBLÉE des mouvements de défense de l’eau [assemblée de clôture du village]

Avec Pedro ARROJO-AGUDO (Rapporteur spécial sur les droits de l’homme à l’eau potable et à l’assainissement), des interventions de Mehdi LAHLOU (président de l’Association pour un Contrat Mondial de l’Eau (ACME)) et de nombreux collectifs, associations et organisations

# CHAP HÉRON

// Assemblée :

10h-12h – Luttes contre les carrières et le béton – quelle suite pour les journées Stop béton ?

# CHAP LOUTRE

14h-16h – Culture générale antirep des mouvements sociaux et écologistes

# BAMBINERIE

Après-midi – Spectacle de théâtre de l’Harpa Loutra

# ESPACE CHAUVE-SOURIS

// Projection :

10h-12h30 – Alliances terrestres (90 min, 2024) film documentaire réalisé par Isabelle HAELVOËT sur la lutte contre le projet d’autoroute A69 entre Castres et Toulouse.

13h30-16h – L’installation paysanne, un moyen de lutte contre les méga-bassines et leur monde

Avec Martial de la Ferme de l’Âne Arrosé

À partir de 9h30 – Des balades contées dans la vallée de l’Argentière et dans les environs de Melle

Concernant la vie du village, des points Infos-village seront fait tous les jours de 9h à 10h30, de 13h à 13h30 et de 19h à 19h30.